Parisa Reza, iranienne vivant en France, revisite l'histoire politique et sociale de son pays à travers ses romans.

 

Invitée en 2016 à Laval au Festival du Premier Roman pour sa publication "Les jardins de consolation", elle nous avait fait découvrir l'Iran des années 1920 à 1950. Le roman suivant "Le parfum de l'innocence" explore l'époque de sa propre enfance des années 70. Enfin son troisième roman "Les confesssions d'un anarchiste" poursuit sa fresque historique et romanesque de l'Iran en évoquant cette fois les années 1908-1909.

 

                les jardins                           le parfum                           les confessions

 

 

                                  reza parisa copy C. Hélie

 

Détails des prochaines sessions

Le à