Les fonds patrimoniaux du réseau LA Bib sont centralisés à la bibliothèque Albert Legendre de Laval. Ils rassemblent le fonds ancien et les fonds spécialisés, anciens et modernes : histoire locale, personnages historiques, bibliophilie. La bibliothèque Albert-Legendre est riche de 33 incunables, 700 manuscrits, 40 000 livres antérieurs à 100 ans, 1 600 titres de périodiques anciens ; elle conserve également des gravures et des cartes postales.

Modalités d'accès

Pour les documents papiers :

Les collections anciennes sont signalées dans le fichier manuel de la salle de lecture.

La communication sur place des documents est possible aux heures d'ouverture de la Bibliothèque.

A NOTER : la consultation des ouvrages précieux de la réserve* est subordonnée à une demande préalable.

Les prises photographiques (sans flash) sont soumises à l'approbation du bibliothécaire présent dans la salle de lecture. Les photocopies sont en principe exclues.

 

Pour les documents numérisés :

Des éléments du fonds ancien de la bibliothèque de Laval ont été numérisés et sont consultables en ligne. L'accès se fait via le portail des fonds patrimoniaux de la ville de Laval.

La presse ancienne est également consultable en ligne.

 

* Demande de consultation :

La consultation des ouvrages précieux de la réserve est subordonnée à une demande préalable au service Adulte
Prise de rendez-vous auprès de Monsieur Engelbert au 02 43 49 47 87
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Historique du fonds patrimonial

Durant la Révolution française, le contenu des bibliothèques de couvents (celui des Capucins à Laval par exemple), des établissements religieux ou de châtelains émigrés a été confisqué. Ces fonds sont alors soumis à l'autorité de l'État, qui cherche à les rassembler dans un même lieu. C'est ainsi que la bibliothèque municipale de Laval se met peu à peu en place. Elle continue à s'enrichir avec des ouvrages savants, des publications, des achats, des dons ou d'autres arrivages.

En 1825, la bibliothèque devient municipale. Le 19ème siècle est marqué par un nombre important de dons, qui participe à l'agrandissement des collections. Ces donateurs sont des érudits, des chercheurs, des écrivains, des juristes, des imprimeurs locaux ou des notables de la ville, issus de milieux intellectuels et artistiques, confiant leurs documents à la bibliothèque pour diverses raisons. Ces ouvrages ou documents sont le plus souvent des travaux de réflexion à propos de différents sujets : sciences, médecine, histoire, botanique, littérature, études de la société, récit de voyages, travaux francs-maçons, travaux sur l'architecture ou l'urbanisme. Ces dons sont le plus souvent des imprimés, mais certains sont des documents manuscrits ou des lettres.

Par différents biais, les fonds anciens de la bibliothèque de Laval se sont enrichis au fil du temps et se composent aujourd'hui de 33 incunables, de 700 manuscrits, de 40 000 livres antérieurs à 100 ans, de 1 600 titres de périodiques anciens, mais aussi de gravures et de cartes postales.